25 juin 2013

La Vie déplorable de Charles Buscarons - critique

la vie déplorable de charles buscarons

 

"La vie déplorable de Charles Buscarons" ou "le monde sordide de la télévision". Visiblement Jean-Pierre Cottet maîtrise le sujet, et pour cause : en tant qu'ex-patron de télé, il a lui-même navigué dans ces eaux troubles.
Mais commençons par le commencement.
Si j'avais vu ce livre sur les rayonnages de mon magasin favori, je ne lui aurais probablement pas prêté plus d'attention que ça. En effet, la couverture n'est pas des plus attrayante, mais le titre est plutôt accrocheur : La vie déplorable de Charles Buscarons ,,, Qui est donc ce Charles Buscarons et pourquoi sa vie est-elle déplorable ? … Ca y est, je suis accrochée !
Me voilà donc à lire la quatrième de couverture.
Le résumé est plutôt bien, car il est suffisamment intrigant, sans trop en dévoiler. Les personnes qui, comme moi, détestent lire les quatrièmes de couverture, car c'est le meilleur moyen de se faire spoiler l'histoire, peuvent lire celle-ci sans risque.
Une mini-biographie de l'auteur nous en donne plus à savoir sur son expérience à la télévision, qui nous laisse à penser que ce qu'il nous raconte doit forcément avoir un fond de vérité (si ce n'est plus) et c'est plutôt effrayant à imaginer.
Bon, allez, passons aux choses sérieuses : l'histoire !
Dés le début de ma lecture, il y a une chose qui m'a particulièrement gêné : lorsque l'auteur se lance dans les descriptions d'un personnage ou d'une situation, on a l'impression de lire un liste de faits, sans forcément de liens entre eux, qui donne un peu l'impression de lire une fiche anthropométrique.
J'avoue que ça m'a beaucoup rebuté et j'ai eu du mal à rentrer dans le livre … au début.
Au début justement, il y a la mort suspecte de Charles Buscarons qui va conduire nos trois personnages, Martha Kiss, Joseph Dreyer et Maxime Labrousse,  à remonter le cours de sa vie pour découvrir ce qui lui est réellement arrivé. Puis on avance dans l'histoire, on s'enfonce de plus en plus dans la noirceur du monde de la télé et des médias. L'enquête nous fait découvrir les petits arrangements entre amis, dans les hautes sphères des médias, où l'argent (et la poudre) circule de mains en mains. L'image de Charles Buscarons, mentor de Martha, s'écorne et se noircit.
L'histoire est assez prenante et les personnages attachants. L'auteur nous porte l'estocade avec un rebondissement final qui vous empêchera de lâcher votre livre avant la fin.
Même si j'ai eu un peu de mal à rentrer dans le lire, l'histoire m'a suffisamment intriguée pour que je poursuive ma lecture, sans regret aucun.

Posté par asallt_angel à 09:28 - Livres - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire